JJK / MOFAT

Quand? samedi 21 juillet 2018

Où? jardin de la mairie, Mortefontaine (02600) – petite scène

A quelle heure? 16h50-17h50 et 22h05-22h50

Tarif: 10 EUR sur place / 7 EUR en prévente (tarif pour la journée)


MOFAT is a blues party ! Le mouvement, l’énergie, et la connexion sont des éléments fondamentaux pour passer un bon moment. Que ce soit des 7emes mineures pétillantes ou des progressions 8-12-32 modifiées, énergisées et accessoirisées, MOFAT joue un set ambitieux avec « Live Out Loud », rythmé de Blues Punk, d’Heavy Blues, et de BluesBilly contagieux et décapant.

Ce nouveau projet MOFAT emploie une distribution de choix. Martin Vanlemberghe hurle le blues avec son harmonica. Batteur de jazz accompli dans beaucoup d’autres projets, avec MOFAT, il accompagne, accessoirise et commande la scène. Sylvain NoName est un drôle de bonhomme au gout prononcé pour les belles basses. Sylvain comble le fossé entre le punk et le blues sans effort, donnant au MOFAT un éclat percutant. Franz « the kid » … il n’y a pas assez de sédatifs dans le monde pour contenir son enthousiasme. Batteur dans de nombreux groupes, la musique est sa vie et fait de Franz le cœur de MOFAT.

Cela laisse Jake Jimmy Kenny « JJK » fondateur et compositeur de la musique originale de MOFAT. Originaire de la pauvreté rurale américaine et élevé dans les années 70, prenant tous les jobs proposés pour s’en sortir, sa première exposition au blues a été une émission de télé. Demandant à sa grand-mère, une femme qui avait passé sa jeunesse à jouer du piano dans des bars illégaux pendant la prohibition, « quel type de musique était-ce ? » elle lui a donné deux cassettes, Muddy Waters et Howlin Wolf. L’étape suivante à consister à mettre en gage une tronçonneuse pour 300 dollars et à acheter une Gibson Lespaul. JJK, sa jeunesse et sa vie a été une série d’expériences à mettre dans les chansons de blues et plus encore. Jouer d’un instrument donne une clarté au chaos, l’espoir dans des situations désespérées. Le blues, comme tous les genres de musique, toutes les formes d’art, a le pouvoir de rendre supportable et de transcender ce qui est enduré.

Débarqué de Providence il y a une dizaine d’années, JJK a séduire avec ses projets The Rickchaw Kids, Blues Night, the Flying Lemings…

Présent sur notre scène il y a 7 ans, JJK est de retour avec MOFAT son « petit dernier », et il espère vous voir pour la fête !!

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close